carnet tension cardiovasculaire

FAQ – Les tensiomètres à bras et au poignet

Vous trouverez ci-dessous les principales questions qui concernent les tensiomètres électroniques à bras et au poignet.

Illustration personnage coeur qui tient un tensiomètre

Un tensiomètre électronique est un appareil qui mesure la tension artérielle de manière automatisée et non invasive. Il se compose généralement d’un brassard pour le bras ou le poignet et utilise la technologie oscillométrique pour effectuer la mesure.

Cette méthode est basée sur la détection des changements vibratoires de pression sanguine entre les phases du cycle des pulsations cardiaques à travers le brassard (ou le bracelet). Les variations de la pression sont converties en données numériques, fournissant ainsi une mesure précise des pressions systolique et diastolique.

Le tensiomètre électronique à bras ou au poignet est tout d’abord un outil efficace pour détecter et prévenir les maladies cardiovasculaires telles que l’hypertension artérielle, l’arythmie cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), des troubles de la circulation sanguine ou encore des problèmes rénaux.

La surveillance régulière de la pression artérielle permet de constater une fluctuation anormale des mesures et de mieux anticiper l’évolution vers une pathologie ou un risque d’accident.

Pour les femmes en période de grossesse, le tensiomètre permet de surveiller étroitement le risque de Pré-éclampsie qui est une forme d’hypertension dangereuse pour le fœtus et pour la mère.

Les tensiomètres à bras sont généralement considérés comme un peu plus précis en raison d’une meilleure détection des pressions sur l’artère brachiale sur laquelle la mesure est effectuée. Ils seront davantage à privilégier en présence d’une pathologie nécessitant un suivi médicalisé rigoureux. Ce sont également les seuls à pouvoir proposer des modèles disposant d’une validation clinique spécifique pour les femmes enceintes.

Les modèles au poignet sont pour leur part plus compacts et facilement portables. Ce sont des appareils souvent appréciés des voyageurs fréquents et des sportifs. Les modèles à poignet peuvent par ailleurs être plus adaptés dans des cas de forte obésité venant à perturber une bonne détection au niveau du bras.

Les deux types d’appareils offrent une fiabilité générale tout à fait satisfaisante et le choix dépend donc des préférences personnelles et des besoins individuels.

Oui, certains facteurs tels que la position incorrecte du bras ou du poignet lors de la mesure, la taille inadaptée du brassard ou son mauvais positionnement ainsi que des mouvements indésirables pendant la mesure peuvent affecter la précision des résultats. Il est essentiel de suivre attentivement les instructions du fabricant pour obtenir des mesures fiables.

Oui, la majorité des tensiomètres électroniques sont conçus pour être simple d’emploi pour tous les profils d’utilisateurs. Le choix d’un modèle plus spécifiquement adapté à une personne âgée devra toutefois tenir compte en priorité des critères suivants :

  • Un écran XL très lisible et si possible rétroéclairé
  • Des boutons de fonctions de grande taille
  • Un brassard avec un gonflage piloté afin d’éviter un serrage excessif.


Les modèles connectés avec transfert des données sur une application mobile, éventuellement plus complexes à maîtriser, ne sont généralement pas recommandés pour les seniors. On leur préfèrera un modèle plus simple avec une mémoire embarquée suffisante (eg. 60 dernières mesures).

La fréquence à laquelle mesure sa tension va dépendre essentiellement de son état de santé et d’éventuelles recommandations de votre professionnel de santé en cas de pathologie cardiovasculaire.

En l’absence de tout problème de santé particulier, une mesure de la tension sur une période consécutive de quelques jours (de 3 à 7) chaque trimestre constitue une bonne pratique de prévention. Il est important de réaliser l’opération correctement avec une prise le matin et une le soir en utilisant de préférence la méthode MAM afin de fiabiliser les résultats. Voir notre article : Améliorer la fiabilité des automesures de la tension avec la méthode MAM

En cas de pathologie ou de trouble du rythme, le médecin définira la bonne fréquence de suivi adaptée pour une surveillance efficace. Celle-ci pourra être hebdomadaire sur une période donnée, voire journalière si besoin.

Oui, de nombreux tensiomètres électroniques modernes offrent la possibilité de partager vos données avec votre professionnel de santé.

Plusieurs méthodes sont possibles selon les fonctionnalités du modèle. Ainsi, les modèles connectés permettent un partage des données via l’envoi direct depuis l’application mobile d’un rapport périodique ou un téléchargement au format PDF de celui-ci pour un envoi via son client de messagerie.

Certains modèles proposent une connexion USB pour ordinateur qui là encore permet d’éditer un rapport sur le logiciel fourni par le fabricant.

Enfin, il est également toujours possible d’apporter tout simplement son appareil chez son médecin afin qu’il puisse consulter l’historique des mesures sauvegardées dans la mémoire interne.

Oui mais à condition que les personnes concernées restent toutes dans la plage optimale de circonférence du bras indiqué sur le brassard (voir notre article : Tensiomètre à bras, comment bien choisir son brassard ?). En effet, partager un brassard avec une personne risquant progressivement de le déformer risque ensuite d’influencer la précision des mesures.

Pour les personnes avec un bras particulièrement fin ou au contraire très large il est recommandé d’utiliser un brassard spécifique et d’éviter de le partager. L’utilisation d’un brassard trop grand sur un bras fin entraîne des mesures erronées trop basses, tandis qu’un brassard de petite taille sur un bras très large conduit à des mesures erronées trop élevées.

Les brassards de type « universels » (circonférence de 22 cm – 42 cm) sont adaptés à un très grand nombre de personnes et peuvent généralement être partagés sans problème.

Avant l’achat, mesurez la circonférence du bras de chaque utilisateur et assurez-vous que le brassard peut être ajusté à la taille appropriée pour des résultats précis. Dans le cas contraire, il est nécessaire d’acquérir un brassard adapté pour chacun des utilisateurs. (voir notre article : Tensiomètre à bras, comment bien choisir son brassard ?). 

Les tensiomètres à bras sans tube flexible dit « tout-en-un » incorporent l’ensemble du dispositif dans le brassard et présentent l’avantage d’être plus compact et plus facilement transportable.

Dotés des mêmes fonctionnalités que ceux avec boîtier et brassard relié par un flexible, ces modèles sont tous connectés via Bluetooth® ou Wifi avec une application mobile qui permet l’enregistrement et le suivi des mesures. Ils sont donc réservés aux utilisateurs à l’aise avec ce type de solution numérique. Alimentés sur piles ou batterie rechargeable pour les plus avancés, il ne permettent en revanche pas un branchement sur secteur via un adaptateur.

Les modèles “tout-en-un” sont plus onéreux que ceux en version classique avec un tube flexible qui relie le brassard au boîtier. Le choix dépend essentiellement de vos préférences personnelles et de l’usage que vous souhaitez en faire.

Les tensiomètres électroniques sont calibrés en usine et offrent des mesures fiables pendant une période habituelle de plusieurs années. Cependant, si vous remarquez des variations significatives dans les mesures, si le tensiomètre a subi un choc ou des dommages, ou s’il est utilisé de manière très intensive sur une longue période, envisagez une vérification de la calibration auprès du fabricant.

Des signes tels que des mesures incohérentes, des variations importantes par rapport à des mesures antérieures, ou des doutes sur la fiabilité des résultats peuvent indiquer une possible déviation de la calibration.

Pour les sportifs, un tensiomètre au poignet peut s’avérer plus pratique, car il offre une plus grande praticité durant les séances d’entraînement à l’extérieur. Léger et très facile à enfiler, ils offrent un très rapport efficacité/praticité.

Certains sont des appareils de type “connectés” et permettent donc la consultation et l’archivage sans limites des mesures sur une application mobile. L’analyse des données sera utile pour suivre l’évolution de sa tension au cours d’un programme d’amélioration de la capacité cardiovasculaire par exemple.

Les modèles à bras compacts de type « Tout-en-un » sont également des modèles prisés pour leur fiabilité et les fonctionnalités avancés telle que la détection de l’arythmie qu’ils peuvent proposer. Ils sont également tous des modèles connectés.

Non, il n’y a absolument aucune différence à l’utilisation d’un tensiomètre électronique en fonction du genre.

Seule les femmes enceintes ou qui projettent une grossesse doivent impérativement s’équiper d’un modèle possédant une validation clinique spécifique. Vous pouvez obtenir davantage d’informations dans notre article dédié : Quel tensiomètre électronique choisir durant la grossesse ?

Choisir un tensiomètre provenant d’un fabricant reconnu de longue date est hautement recommandé. En effet, les marques établies sont synonymes de qualité, de certifications sérieuses de leurs produits auprès des autorités et donc un gage de fiabilité.

Leur expérience dans le développement de produits ergonomiques et robustes apporte l’assurance d’un fonctionnement efficace dans le temps.

Autre point à ne pas négliger, la présence d’un service après-vente accessible aisément en cas de problème ou de questions sur l’utilisation de l’appareil.

Les certifications, telles que la certification CE en Europe, indiquent que le tensiomètre répond aux normes de sécurité et de qualité assurant la confiance dans sa fiabilité et sa sécurité d’utilisation.

S’assurer de la présence du marquage CE garantit que le produit est conforme à la norme ISO 80601-2-30 et a été soumis à des tests rigoureux.

La validation clinique signifie que le tensiomètre a été testé sur un groupe de personnes selon un protocole scientifique pour évaluer sa précision par rapport aux mesures prises par des professionnels de la santé.

Choisir un tensiomètre avec une validation clinique garantit que l’appareil fournit des mesures fiables pour le public concerné. Il est notamment particulièrement important de choisir un modèle avec une validation clinique spécifique pour une utilisation lors de la grossesse ainsi que pour les personnes diabétiques.

C’est pourquoi nous indiquons toujours sur Tension-Santé si l’appareil a fait l’objet d’une telle validation et reprenons ce critère dans notre grand comparatif (Le grand comparatif des Tensiomètres).

Envie de partager cet article ?

Le modèle à la une 💖

Omron X4 Smart M4 Intellit It tensiomètre

Sélection d'articles 🔎

Téléchargez votre fiche de suivi à imprimer

Miniature fiche de relevé de la tension artérielle
Cliquez sur l'image pour télécharger

Pour un suivi au long cours un carnet ultra économique pour 2 ans de mesures

Le livre pour tout comprendre à l’hypertension artérielle

Pictogramme notice

Mode d’emploi ou notice perdus ? Retrouvez-les ici